Bien vieillir

Troubles du sommeil. Les repérer et agir

Troubles du sommeil. Les repérer et agir

Etude nationale réalisée en 2012

 

L’étude propose un panorama complet sur la question du sommeil, les différents troubles et leurs origines possibles : médicales, psychologiques, environnementales. Elle s’appuie sur l’évaluation de qualité du sommeil (PSQI) remplie par 7 376 personnes qui ont effectué un bilan de prévention dans l’un des 10 centres de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco ayant participé à l’étude, et sur les tests de détection du syndrome d’apnées obstructives du sommeil réalisés auprès de 434 personnes âgées en moyenne de 68 ans.

 

L’étude fait notamment ressortir que les troubles du sommeil sont plus importants chez les personnes qui souffrent d’anxiété et de dépression ou qui s’occupent d’un proche dépendant. Elle montre aussi que parmi les personnes ayant une mauvaise qualité de sommeil, 44 % présentent un risque sévère d’apnées obstructives du sommeil.

 

L’étude présente enfin les actions mises en œuvre dans les centres de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco pour réduire l’inconfort lié aux troubles du sommeil : conférences suivies de temps d’échanges pour comprendre l’origine des troubles, conseils portant sur l’hygiène de vie et les aspects comportementaux, participation à des ateliers sommeil… Par rapport à un groupe témoin, 64 % constatent une amélioration significative de la qualité du sommeil après des ateliers du « sommeil ».

 

Pour en savoir plus.